Je suis donc sur mon quai de RER, avec un vent glacé d’un côté, et les chiens de la SPA qui hurlent à la mort de l’autre, quand ce fou de Calogero se met à chanter à la radio : « pourvu que les secondes soient des heures »… Au secours, non ! Surtout pas !

8 comments on “Petit matin d’angoisse (lundi)
  1. De toute façon quelle que soit la chanson Calogero c’est une torture ! :)

  2. Vanilla dit :

    mdrrr oui je comprends mieux l’angoisse

  3. DarkGally dit :

    Quel chouette lundi !

  4. leboableu dit :

    Ah oui, il y a de quoi sauter!

  5. Hihi :)Cette aventure, malgré l’angoisse, est quelque peu comique :)

  6. Son' dit :

    Ah, enfin un peu moins de girly-tude…
    Il y a plein de touches de couleurs aujourd’hui :-)

  7. isabelle dit :

    quel cauchemar ! mais je rigole quand même car ton dessin est rigolo et j’imagine la ‘cocassitude » de la situation … dis, tu me dessineras un avatar à cheveux courts ?

  8. bien sûr Isabelle !
    Son’, ça n’était PAS girly parce que je n’ai pas dessiné de chaton (la définition du girly le veut pourtant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>