Aujourd’hui, c’est la journée du livre. J’en profite pour vous donner les titres de ceux que j’ai préférés l’an dernier :

« La Formule préférée du professeur » de Yoko Ogawa : une histoire japonaise, douce et mathématique (se lit même quand on n’aime pas les mathématiques : on s’attachera plus à la perte de mémoire, aux rapports entre les 3 personnages. Mais quand on aime ça, c’est comme ajouter de la coriandre sur un plat asiatique : ça sublime tout)

« Extrêmement fort et incroyablement près » de Jonathan Safran Foe : cette histoire m’a émue aux larmes, et je n’ai pas tout à fait compris pourquoi. Je ne l’ai même pas rendue à sa propriétaire, pour pouvoir le relire encore. Mais j’ai un peu peur de ne plus y retrouver cette émotion. Alors j’attends encore.

« Coeur cousu » de Carole Martinez : c’est « encore » l’histoire de quatre soeurs. Comme « Les 4 filles du Docteur March », comme les « Quatre soeurs », comme aussi cette histoire japonaise dont je ne me souviens plus du nom (mais si ça vous intéresse je demanderai à ma maman, qui lit plus d’un livre par jour…) C’est vibrant, c’est du tango, c’est fort, c’est poignant, avec plein de symboles et de transmissions, c’est ensorcelant, en fait.

« Chasseur de nuages » de Richard Rayner : personne ne connaît ce livre, et pourtant il raconte les débuts de gratte-ciels en Amérique, il y a de l’architecture (mais pas trop), de la Russie et de l’Amérique-pays-de-conquêtes, de l’amour et des malfrats, et beaucoup de volonté et de rêve. C’est un excellent livre qu’on ne trouve jamais en bibliothèques pourtant.

« Le Treizième Conte » de Diane Setterfield : une histoire de transmission, avec une vieille acariâtre mais attachante. et une jeune énergique. On s’identifie tout de suite. Enfin, pour un lecteur masculin je ne sais pas, je suis prête à vous le prêter pour que vous me disiez comment vous lisez l’histoire !

et enfin « Les Déferlantes » de Claudie Gallay (j’ai lu aussi « Seule Venise », mais ça m’a déprimée ! C’est triste, triste, triste et solitaire en effet. et désespéré) (et puis c’est tout petit). Les déferlantes c’est énorme, c’est le bruit du vent sur la plage, et la mer, ses embruns, sa force, ses côtes, c’est passionnant, pas trop descriptif, enthousiasmant.

quel est votre livre préféré ?

2 comments on “En l’honneur de la Journée du Livre
  1. Son' dit :

    Ma marraine m’a donné la formule préférée du professeur !
    Elle est bien du genre à lire plus d’un livre par jour, et à choisir les bouquins selon leur épaisseur !

  2. Céline dit :

    Chouette! Merci pour la liste que j’inscris tout de suite dans mon carnet pour les lectures de cet été.
    Pour l’instant, mon livre préféré, c’est le très connu « Ensemble, c’est tout » de Anna Gavalda… parce que je l’ai dévoré en un temps record!! :D
    Mais sinon, je viens de finir « Conseil d’un photographe voyageur » de Olivier Föllmi que j’ai beaucoup aimé… tous les amateurs de photos devraient le lire (je vais en faire un post sur mon blog bientôt).
    Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>