Et comme j’adorais aussi grimper dans les arbres, quitte à rester bloquée tout en haut jusqu’à ce que le fils du fermier voisin vienne me chercher avec une échelle comme un chat affolé, non, vraiment, ma vie de petite fille était bien trop remplie pour que j’eus le temps ou l’idée de me demander « quel métier je ferais quand je serais grande ».

Mais peut-être que Aurélie savait déjà, petite, ce qu’elle voudrait faire ?

3 comments on “Et petite, tu étais comment ? casse-cou…
  1. Coco La Bulle dit :

    Petite, je voulais écrire des histoires… et j’en écrivais. J’ai fait une pause mais ça m’a rattrapée, et je continue encore aujourd’hui. Pour le plaisir !
    PS. Tu es encore un peu dans ton arbre, métaphoriquement, quand tu dessines tu es un peu pareil, non ?

  2. Mimine dit :

    Trop mignon !

  3. je ne montais pas aux arbres, mais quand j’allais faire de la tyrolienne, je montais sur l’estrade (je ne sais pas comment appeler ça autrement) et je sautais par terre plutôt que de descendre avec la tyrolienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>