Pour faire de vraies frites, demandez à un Belge. Petit ou très grand, il vous dira qu’il faut les faire frire TROIS fois (alors que le monsieur de la cantine joue au savant devant moi en me disant de les pocher à 160 degrés puis de les faire frire à 180. Il manque donc une fois « une fois » !)
5 comments on “Les frites belges (belgian french fries) sont inimitables (par des français)
  1. azotiga dit :

    Trois baignades dans l'huile, j'essaierai la prochaine fois que j'en ferai, tiens !
    J'avoue que je fais comme "le monsieur de la cantine"… il me manque donc une fois !

  2. Sonia Geffrier dit :

    Tu as fait le jeu des 3 fois 7 différences ?
    (Mr.1 avec Mr.2)
    (Mr.2 avec Mr.3)
    (Mr.3 avec Mr.1)

  3. Jean-Pierre dit :

    Trois fois ?? Diable ! Ce doit être un « nouveau Belge » qui vous a fait une galéjade !
    Deux fois suffisent, une première à « basse température » (140 à 150°)jusqu’à ce que les frites soient cuites « à cœur » mais en restant blanches (ou du moins de la couleur de la pdt crue), on retire de la friteuse et on laisse complètement égoutter – plusieurs minutes : toute la graisse doit avoir disparu.
    Second bain très chaud (160 à 170 °), court : les frites doivent frire en surface mais absolument plus en profondeur. Retirer aussitôt que la chemise est dorée, avec les bouts les plus fins très légèrement brunis, mais avant que le reste de la frite ait bruni.
    Dernier détail : une vraie frite se prépare au blanc de bœuf, pas à l’huile d’arachide. Il est possible d’aromatiser avec du blanc de cheval ou de la graisse de canard.
    Bon appétit !

  4. Anne dit :

    Entièrement d’accord avec Jean-Pierre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>