Ah si, encore une anecdote sur Tunis. On a été acheter du poisson, et apprendre à le préparer (découper tout ce qui dépasse aux ciseaux, frotter les écailles pour les enlever, couper la tête, ôter tout ce qu’on peut et bien rincer sous l’eau). Il y avait un poisson avec une drôle de bosse… parce qu’il venait de gober une petite sardine !
(ce qui m’a le plus surpris, c’est qu’elle était entière. Je m’attendais je crois à ce que le grand poisson mâche sa proie ?)
Pour les seiches, c’est bien plus compliqué, à cause de l’os, de l’encre… ça en fait un animal magique ! (et grillé au barbecue c’est sublime !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>