Il s’est passé un truc affreux. L’homme le plus romantique du bureau, celui qui avait fait défaillir d’envie toutes les filles de la table le jour où il a raconté qu’aux beaux jours sa femme et lui vont à pied au bureau, en marchant et en papotant pendant une heure le long des quais, puis arrivés à St Lazare, prennent un café et s’en vont travailler, oui cet homme là… vient de divorcer.
6 comments on “semaine n°427
  1. flou dit :

    c'est ça l'erreur… c'est qu'arrivés à St Lazare, ils auraient pas du aller travailler ;)

  2. couic couic dit :

    arghl

  3. Opio dit :

    hééééééé ouais…

  4. mummy active dit :

    Moi si un jour je divorce au moins vous ne serez pas étonnées :-)

    (et oui ne jamais se fier aux apparences…)

  5. Anonymous dit :

    Oh non, mais c'est affreux. Je sais maintenant pourquoi les contes de fée s'arrêtent à ils vécurent heureux…

    (mais donc il est libre… il est comment ?)
    ty

  6. Mai-Lan dit :

    c'est parce que ça fait 6 mois qu'ils s'étaient pas parlé avec ce temps de m…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>