Après, « on » nous a révélé qu’il y avait eu, dissimulés parmi le personnel, mais « en costume pour passer incognito », des agents de la sécurité pour chronométrer l’alerte au feu et valider le test.

Sauf qu’ils avaient des têtes terribles qui ne pouvaient pas passer incognito.
Hum… leur déguisement non plus d’ailleurs, hihi.
One comment on “Alerte au feu (suite : Frankenstein)
  1. 3pom'! dit :

    Albator était de la partie??!!

    Effectivement! C’est genre pas super discret!
    ;-D

    Miouxxxxxxxx!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>